Rechercher
  • Isabelle Delcourt

Yoga et longévité

Le yoga est-il un sport ? Est-il adapté aux seniors ? Requiert-il des aptitudes particulières ?


Sans vouloir être catégorique et dire d’emblée que le yoga n’est pas un sport, disons que c’est bien plus qu’un sport. C’est une hygiène de vie, une philosophie et partant une véritable quête. Les textes sont formels, il n’y a pas de yoga sans philosophie. Le travail du corps doit être nourri du travail de l’esprit. Car ultimement, au-delà des postures, le yoga nous amène vers un déploiement de la conscience, une plus grande connaissance de soi. Cependant, tout le monde n’a pas vocation à étudier les religions et les philosophies comparées. C’est à l’enseignant de le faire et de nourrir ainsi subtilement la quête réflexive de ses élèves pendant son cours.


Cependant on ne peut nier l’aspect sportif du yoga dans la maîtrise des asanas : travail postural qui engage tout le corps. Avec le temps, on découvre de nouveaux équilibres, des inversions qui nous donnent le sentiment de défier la gravité. C’est indéniablement très motivant et très ludique. De ce jeu, il n’y a qu’un pas à faire pour nourrir l’ego et l’esprit de compétition présent dans les sports traditionnels. Or ces postures un peu plus engagées ne sont ni une fin en soi, ni obligatoires. Le yoga, c’est tout sauf le souci de la performance. A ce titre on peut affirmer que ce n’est pas un sport. Le yoga se veut un humble chemin de retour vers soi.


Sentir son corps, sentir le souffle, sentir l’énergie qui nous habite et par cette présence attentive apaiser le mental voilà le cadeau du yoga. C’est un entraînement, rien de plus, qui ne requiert aucune aptitude particulière. À l’enseignant d’adapter l’intensité musculaire de son cours selon l’âge et les capacités de ses élèves.


Si l’on se rappelle que la santé c’est prévenir plutôt que guérir, alors le yoga offre certainement un gage de longévité. Les bénéfices d’une pratique régulière sont multiples sur tous les systèmes du corps : respiratoire, nerveux, hormonal, immunitaire, musculaire, osseux. Le yoga est thérapeutique s’il est pratiqué avec bienveillance, intelligence et connaissance. Mais l’inverse est vrai et on voit trop de gens se blesser. Défauts d’alignements ? Souci de la performance ? Mauvaise écoute de soi ? Il faudra peut-être une vie pour lâcher le mental, raison de plus pour vite venir au yoga !


Mots-clés :

logo fb.png
logo insta.png
Esprit Yoga Esprit Sophro - Genève - Tous droits réservés. Photos ©Isabelle Delcourt

Certifiée FFY (Fédération Française de Yoga) et RYS Yoga Alliance 500H

Académie Suisse de Sophrologie

1er cycle anatomie, physiologie, pathologies

Agrée ASCA