Rechercher
  • Isabelle Delcourt

Une année scolaire sur des roulettes et dans la bonne humeur

Quel parent n’a pas rêvé de ne plus jamais subir la pression scolaire que le système distille insidieusement mais sûrement chez nos enfants ?

Quel enfant n’a pas rêvé d’une année scolaire sans bulletins et leurs sempiternels « ne travaille pas assez » ou « peut mieux faire » ? Une année scolaire sans stress, serait-ce possible ? Je ne dis pas que j’ai LA solution mais voici au moins une piste.


Sachez que je ne vous proposerai pas un monde de bisounours où tout le monde est gentil, tout le monde est beau. Non, ça, ce serait vous mentir. Par ailleurs, je ne jette pas la pierre sur l’école et ses enseignants. Le système scolaire n’est qu’une émanation de tout un ensemble global qui nous met la pression. Il faut être bon à l’école pour faire de bonnes études, pour avoir un bon boulot car l’avenir est plutôt incertain. Y a le chômage, les changements climatiques, les crises migratoires… bref la vie risque de n’être qu’un long fleuve pas tranquille du tout. Alors l’école fait ce qu’elle a à faire : elle prépare du mieux qu’elle le peut notre chère progéniture pour survivre dans cette jungle qui semble de plus en plus féroce.


Parents, enfants, écoliers, étudiants, nous sommes tous acteurs de notre vie. Qu’est-ce que je peux faire pour améliorer ma propre condition humaine dans ce monde tel qu’il se présente à moi ? Vaste question à laquelle la sophrologie tente d’apporter des réponses.


Les pratiques sophrologiques développent un espace de conscience qui permettent de choisir ce qui est bon pour soi. Espace de respiration et de lumière. Avec le souffle je m’ancre dans la présence et le réel. Je relativise, j’observe sans subir, je décide, j’ajuste. Pour le parent, c’est le moyen de ne pas sombrer dans le catastrophisme, de ne pas répondre aux émotions négatives. C’est le moyen de s’affranchir de toutes les croyances limitantes et généralement anxiogènes. Croyances que le parent projette d’ailleurs ensuite sur son enfant.

Pour l’enfant, l’adolescent, l’étudiant, cet espace de respiration et de lumière est le lieu d’une construction saine de la personnalité, de la confiance et de l’estime de soi. Attributs essentiels et incontournables d’une vie heureuse et libre. Avec la sophrologie, il comprend et s’approprie les enjeux qu’il rencontre en les reliant à ses valeurs personnelles. L’enjeu n’est plus un risque mais un rite de passage.


Parents, enfants, collégiens, étudiants, n’attendez-pas les périodes d’examens pour prendre soin de vous. Cette attitude de résilience et de fluidité s’apprend.

Découvrir et s’entraîner en groupe, c’est le défi que je vous propose pour cette rentrée scolaire afin que la vie devienne ce long fleuve tranquille que l’on a raison de rêver en grand.



Mots-clés :

logo fb.png
logo insta.png
Esprit Yoga Esprit Sophro - Genève - Tous droits réservés. Photos ©Isabelle Delcourt

Certifiée FFY (Fédération Française de Yoga) et RYS Yoga Alliance 500H

Académie Suisse de Sophrologie

1er cycle anatomie, physiologie, pathologies

Agrée ASCA